Accès directs


L'instant polar

Dissay accueillera L'instant Polar le samedi 28 avril 2018. Ce festival de littérature policière est co-organisé par l'association "L'instant polar" et la mairie de Dissay.

Il sera précédé par une semaine du polar où seront proposés différentes animations, avec les écoles en particulier.

Ce 28 avril 2018 sera remis le prix Instant polar 2018. Les Cinq livres sélectionnés sont déjà disponibles à la lecture. Vous pouvez les emprunter à la Médiathèque de Dissay, rue du Parc, et devenir jury de ce prix littéraire. Voici la liste des livres.

Laurence Biberfeld

Laurence Biberfeld - Sous la neige, nos pas - Nyctalope, mars 2017

Esther, institutrice, décide de quitter Paris pour s'installer dans un village en Lozère avec sa fille. Mais un jour, Vanessa, une de ses anciennes connaissances, refait surface et lui demande son aide. Vanessa fait partie d'un trafic de drogue et deux dealers sont à sa poursuite. Les habitants du village font alors tout pour protéger Esther.

Née en 1960, ancienne institutrice, Laurence Biberfeld se consacre à l’écriture des romans noirs depuis 1999.

Marc Fernandez

Marc Fernandez - Guérilla social club - Préludes, mars 2017

Deux hommes disparaissent à Madrid. Un autre à Paris et une femme à Buenos Aires. Chaque fois, le même scénario : les victimes sont enlevées et leur cadavre retrouvé mutilé. Toutes ont aussi un passé commun : leur combat contre les dictatures d’Amérique latine dans les années 1970 et 1980.
Parmi ces disparus figure l’un des amis du journaliste madrilène Diego Martín. Il décide de se pencher sur cette affaire pour son émission de radio.

Né en 1973, Marc Fernandez est journaliste depuis 15 ans et a été chargé de suivre l'Espagne et l'Amérique latine pour Courrier International.

Maurice Gouiran

Maurice Gouiran - Le diable n'est pas mort à Dachau - Jigal, mai 2017

Lorsque Henri Majencoules, un jeune mathématicien qui travaille en Californie sur le projet Arpanet, revient à Agnost-d'en-haut en 1967, son village natal focalise l'attention de tous les médias du pays : une famille d'Américains, les Stokton, vient d'y être massacrée. Imprégné par la contre-culture qui bouillonne alors à San Francisco – du Flower Power à la pop musique et de l'été de l'amour au LSD –, Henri supporte mal le silence oppressant de la terre de son enfance. Mais avec l'aide d'Antoine Camaro, son ami journaliste, il va tenter d'en savoir plus sur ce Paul Stokton.

Maurice Gouiran est né en 1946. Il a reçu de nombreux prix pour de nombreux romans.

Cloe Mehdi

Cloé Mehdi - Rien ne se perd - Jigal, mai 2016

Une petite ville semblable à tant d'autres… Et puis un jour, la bavure… Un contrôle d'identité qui dégénère… Il s'appelait Saïd. Il avait quinze ans. Et il est mort… Moi, Mattia, onze ans, je ne l'ai pas connu, mais après, j'ai vu la haine, la tristesse et la folie ronger ma famille jusqu'à la dislocation… Plus tard, alors que d'étranges individus qui ressemblent à des flics rôdent autour de moi, j'ai reconnu son visage tagué sur les murs du quartier.

Née en 1992, Cloé Mehdi a reçu plusieurs prix, Monstres en cavale, son premier roman, reçoit le Prix de Beaune 2014 et Rien ne se perd a obtenu le prix mystère de la critique 2017.

Olivier Truc

Olivie Truc - La Montagne rouge - Métailié, octobre 2016

Une pluie continue épuise les hommes et les bêtes. Alors que les éleveurs du clan Balva procèdent à l’abattage annuel des rennes, des ossements humains sont retrouvés dans l’enclos, au pied de la Montagne rouge. Or, le clan est opposé à un groupement de forestiers et de fermiers dans un procès exceptionnel à la Cour suprême de Stockholm. L’enjeu – le droit à la terre – est déterminant pour tous les éleveurs de rennes du pays : qui était là le premier ? La patrouille P9 de la police des rennes est chargée de l’affaire.

Né en 1964, Olivier Truc est journaliste et écrivain. Il a obtenu de nombreux prix pour ses précédents romans.