Accès directs


La voirie, les réseaux

L’urbanisme concerne la structure générale de la commune, notamment l’organisation des zones d’habitat et d’activités artisanale et industrielle, ainsi que les zones vertes et de loisirs. L’équipe municipale travaille avec le service technique sur l’organisation concrète des différents réseaux de la commune, pour prendre en compte au mieux les demandes des disséens.

Image associée à l'article

Réalisés en 2015

  • Place de la Grand'Cour

Installation d'un abri bus
La place de la Grand'Cour est équipé d'un abri bus depuis le mois d’avril. Les usagers des transports en commun, et notamment les scolaires, y trouvent depuis lors une espace protégé des intempéries pendant leur temps d'attente. Un nouvel aménagement paysager de la place sera également réalisé.

  • Rue de la Jardelle.

Afin d'améliorer l’évacuation des eaux pluviales, un puisard a été créé rue de la Jardelle.

Image associée à l'article

En 2014

  • Place Pierre d’Amboise

Stationnement et circulation améliorés
La sécurité des piétons et des véhicules, place Pierre d'Amboise, a été améliorée suite aux modifications apportées en juillet 2014. Le stop situé devant la boulangerie a notamment été avancé de quelques mètres afin d'accentuer la visibilité des véhicules marquant l'arrêt à cet endroit. Pour renforcer la sécurité, le carrefour a également été redessiné, les passages piétons refaits et mieux signalés.
D'autre part, l’organisation du stationnement et de la circulation sur la place Pierre d'Amboise a également fait l’objet d'améliorations. Deux entrées sont ainsi possibles, côté Poste et côté Château. La seule sortie autorisée se situe côté Château. Les jours de marché, l’entrée et la sortie se font uniquement côté Château.
Les places de parking sont à présent marquées au sol, et un emplacement « Personne à mobilité réduite » est réservé au plus près des commerces. L’ensemble de ces aménagements a été préparé et réalisé par les services techniques de la commune.

  • Trait de La Charbonnière

Finalisation des travaux
Après plusieurs semaines de travaux, le Trait de la Charbonnière a dévoilé sa nouvelle configuration lors d'une cérémonie conviviale organisée début novembre. La rénovation de cet axe reliant le haut de la commune au centre-bourg s'est échelonné sur plusieurs années depuis 2009. (lire ci-dessous)

  • Rue des Bouleaux

Une rénovation en deux phases
La rue des Bouleaux a été refaite pendant l'été 2014. La chaussée a été reprise en profondeur avec un type d'aménagement répondant aux contraintes liées au passage des cars scolaires. Les bordures de trottoirs, ainsi que les ouvrages d'eau et d'assainissements ont été remis en état.
La deuxième partie du chantier concernait la rénovation du réseau d'eaux pluviales. Une opération conçue afin de faciliter l'écoulement des eaux de pluies du chemin des Meuniers, vers le réseau  de la rue de la Grève et ensuite vers l'Avenue du Clain. Cette deuxième partie de la rue des Bouleaux fera l'objet d'un traitement de voirie, lors de la mise en œuvre de la zone constructible, située à coté de la crèche.

  • Chemin des marais

Consolidation du réseau d'assainissement
Le réseau d’assainissement situé le long du chemin des Marais a été rénové en octobre et novembre. La consolidation par chemisage interne de la canalisation existante a été effectuée à cette occasion. Au total, 100 000 € ont été engagés sur ce chantier.

  • Abribus

Mieux protéger nos scolaires
Afin de protéger aux mieux nos enfants scolarisés qui prennent les transports en commun, le renouvellent de trois abribus est réalisé tous les ans. En 2014, l'arrêt de la rue de Bellevue, et ceux de Beaulin et de Chaix, ont chacun reçu un abribus flambant neuf. L'abribus du bois de Chaume a été déplacé pour améliorer la sécurité et l'accessibilité, puis repeint.

Image associée à l'article

Pour l'année 2012...

Plusieurs reprises de voirie ont été privilégiés dans différents lieux de la commune :

  • sur Nouzières, chemin en bi-couche gravillonné ;rue de Beaulin, stabilisation et réfection d’un trottoir ;
  • à La Cormaillère, réfection de la route allant du CD 15 à l’entrée de la Cormaillère ;
  • réfection totale de la Voie romaine entre Dissay et Saint-Cyr.

         

D’autres travaux sont prévus :

  • impasse de la Morinière : travaux mis en attente : un raccordement EDF privé doit être fait auparavant ;
  • rue de Bellevue :  assainissement collectif pour quelques maisons avant la réfection de la voirie ;
  • rue des Bouleaux, un important chantier de réseau eau et assainissement a été effectué en janvier. Les assainissements rejoignent la route de la Grève et permettent ainsi l’installation du cabinet médical et la viabilisation future de la zone située à côté de la crèche.

             

Pour les assainissements,  une étude très complète a été effectuée par la société NCA Environnement. Celle-ci a cartographié précisément les réseaux, étudié les fuites et les infiltrations d’eau pluviales par l’intermédiaire de passages caméras, tests à la fumée... D’ores et déjà, il apparait que d’importants travaux devront être menés sur les anciennes canalisations du centre-bourg. Un état des priorités sera établi et publié dès que le conseil municipal aura pris ses décisions.

Rond-Point de la Bélardière

Travaux réalisés en 2011

  • Réalisation du rond-point de la Bélardière, avenue du Clain, a constitué le chantier majeur de l'année. Son objectif : permettre le développement du parc d'activités économiques. Les travaux ont commencé, de mars à mai, par le dévoiement des réseaux souterrains : eau, assainissement, gaz, téléphone. La zone est ainsi prête à la viabilisation pour les demandes futures. Le giratoire à 5 branches a ensuite été réalisé pendant les mois de septembre et octobre. Il a permis d'améliorer la sécurité du lieu et la fluidité du trafic, en particulier poids-lourds. Il rend la zone plus attrayante et esthétique.
  • Réfection de la Place des Ecureuils dans le quartier de la Mourauderie.
  • Reprise du muret et du trottoir rue des Lordières (au-dessus de l’école Paul Emile Victor) et gestion de l’écoulement de l’eau.
  • Réfection de l’avenue du Clain avec le remplacement des tapis berlinois par des ralentisseurs et enlèvement des îlots centraux.
  • Réfection du tronçon de route des Tiers au CD85 : reprise de la structure fondamentale avec une machine de traitement de sol et gravillonnage bicouche. Le revêtement de la chaussée s’étant fortement et rapidement dégradé, l’entreprise a totalement repris la route en mai 2011 dès que la température a permis le maintien du bi-couche.

Image associée à l'article

Zoom sur le Trait de la Charbonnière 

Cette petite rue relie le haut du bourg (rue de Bellevue) et le centre-bourg en face du Château. Elle a pour intérêts, d’une part, la possibilité de drainer en cheminement piétonnier les ''hauts de Dissay'' vers le château et ses commerces, et d’autre part, d’offrir aux passants une vue plongeante sur le parc et le château.

La consolidation du Trait de la Charbonnière a été réalisée en 2010. Ce chantier aura duré 9 semaines, nécessitant un dispositif technique très important et des travaux complexes : pieux fixés à l'intérieur du mur, soutènement de la partie coteau avec des assemblages de poutres...

En 2012, le renforcement du réseau d’eau pour le bourg était d'actualité. Une opération qui a nécessité la pose d'une canalisation importante, allant du château d’eau au bourg, via le Trait de la Charbonnière.

L'enfouissement des réseaux aériens (électricité, téléphone) a eu lieu fin 2013. De nouveaux candélabres ont été installés. Ils ont été choisis en fonction de contraintes esthétiques, imposées par la proximité du Château, classé monument historique. Ces éclairages publics utilisent des lampes led, à économie d'énergie.

Après une étude du cabinet parcours réalisée en 2012, le Trait de la Charbonnière a connu d'importants travaux de voirie. Le revêtement de chaussée définitif a été posé courant 2014. Un chantier d'un montant de 135 046 € financés à hauteur de 54 850 € par la commune.

Cette voie a pris sa destination définitive de cheminement piétonnier et cyclable, seuls les riverains peuvent y accéder en voiture jusqu’à leur habitation.